001 compositions   002 actualités et projets  
 
2019
DIE NEUEN RUINEN VON ATHEN
pour quatuor à cordes

commande du festival Le Printemps des Arts de Monaco
créé le 22 mars 2019 à Monaco par le quatuor Diotima
 

texte 
Die neuen ruinen von Athen est conçu comme une musique de film, comme une promenade lente et douloureuse dans les rues d’une ville meurtrie. Musique à programme, elle accompagne la succession mentale d’images de ruines contemporaines en évoquant les formes dégradées, la déperdition des couleurs, la dispersion des éléments, la fragilité de la matière…
Maisons brulées, usines abandonnées, murs délabrés, éboulis de pierres, les ruines de notre époque racontent le temps qui passe, la catastrophe qui les a précédées, mais aussi notre progrès impossible.

Les multiples significations symboliques et la dimension introspective des ruines se trouvent au coeur de la composition du quatuor. L’écriture s’inspire surtout du dualisme propre aux ruines et des tensions qui en résultent :
entre abandon et résistance au temps qui passe, entre construction verticale et éparpillement étalé, entre dégradation progressive et forme figée… La composition décline différents états du son en tant que matière en constante mutation.
La musique s’inspire aussi de la circularité qui va de la décomposition à la renaissance des éléments, pour créer des processus de fragmentation et d’éclatement, et pour esquisser à travers des bribes et des poussières sonores le souvenir de leur forme première.

Le parcours formel de la pièce se présente comme une suite de textures sonores qui évoluent les unes vers les autres suivant en cela différents procédés comme le morphing, le fondu-enchaîné ou l’alternance.
L’utilisation d’accessoires et de techniques de préparation des cordes, ainsi que le jeu sur la position et la pression de l’archet, permettent d’obtenir différentes signatures sonores du quatuor, qui vont de l’inharmonique au souffle en passant par des sonorités microscopiques, des timbres fragiles, instables, éteints.

Le titre fait référence à l’oeuvre scénique de Beethoven Die Ruinen Von Athen, oeuvre de circonstance écrite en 1812 pour les festivités de l’inauguration d’un théâtre. Le livret raconte la déception de la déesse Athéna qui se réveille après un long sommeil de deux mille ans et retrouve sa cité, jadis prospère et glorieuse, en ruines.

Aujourd’hui encore la ville continue à accumuler les ruines du temps passé et les stigmates du présent.
 
texte


001 biographie
002 musique instrumentale  - 001 compositions  - 002 actualités et projets
003 spectacles / pièces multimedia  - 001 spectacles  - 002 pièces multimedia  - 003 musiques de scène  - 004 actualités et projets
004 improvisations  - 001 extraits  - 002 classe d'improvisation générative  - 003 actualités et projets
005 collaborations / créations web
006 pièces pédagogiques  - 001 compositions  - 002 actualités et projets
007 discographie
008 téléchargements
009 liens
010 contact

100 mentions légales